Enseignement

Au terme de ses études en arts visuels, Élisabeth Marier expose de 1985 à 1988 trois fois en solo: d'abord ses pliages de vitre, ses arcs d'aluminium et enfin, en mai 1988, son installation Glass/Glace. À cette époque, elle collabore aussi à jeter les bases de la formation initiale en métiers d'art verrier, au Québec. En 1991, elle réalise un premier grand projet d'intégration à l'architecture, une sculpture flexible de 11 mètres de hauteur, au siège social de la Société de l'assurance automobile du Québec.

Son rôle dans le programme de formation à Espace Verre a été important, dès sa mise en place. Durant vingt ans, elle aura contribué à former des verriers dont plusieurs sont aujourd'hui toujours actifs dans leur domaine respectif. Elle implante entre autres le volet personnalisé du développement de l'entreprise artisanale, laissant toute liberté à l'étudiant de poursuivre son propre idéal.

Afin d'expérimenter et d'évoquer conséquemment les potentielles différentes directions de développement, elle explore les multiples facettes de la pratique.

À partir de 1995, elle développe une approche de proximité dans son travail de création: ses sculptures de petite taille peuvent entrer facilement dans l'environnement privé. Elles sont présentées principalement au Canada, aux États-Unis (SOFA) et en France, diffusées au-delà de ces frontières. Connue surtout pour sa sculpture de vitre, elle introduit en 2007 un nouveau travail de couleur présenté par Palette Contemporary Art and Craft Gallery, au SOFA, à Chicago.

Derives Deux Plus One